© Getty Images

© Getty Images

Comment l'homme moderne se rase-t-il en 2016 ?

Zoom sur la barbe, tendance incontournable de la beauté masculine.

Le Telegraph en est quasi sûr : 2016 marquera un véritable tournant dans l’histoire de la barbe. Selon le quotidien britannique, le temps serait venu de se réconcilier - pour de bon - avec votre rasoir. Faut-il faire ses adieux à la vague hipster ? Pas si sûr…

Du hippie au hipster, une histoire "au poil"

La génération hipster n’a rien inventé : la barbe ne date pas d’hier. Elle fait partie intégrante de l’histoire de l’homme. Avant d’habiller la peau des mecs branchés, elle soulignait le visage des pharaons ou des rois. Mais c’est bel et bien au cours du XXème siècle que la barbe est devenue un signe d’identification sociale. Si dans les années 50 les bikers en ont fait un signe distinctif de leur look, elle s’est ensuite imposée comme un élément incontournable dans le mouvement hippie. Aujourd’hui, les hipsters remettent plus que jamais cette barbe au goût du jour, en faisant une véritable tendance mode & beauté, déclinable sous toutes ses formes (ou presque).

Dis-moi quelle barbe tu portes, je te dirai qui tu es

Dans le livre "Jamais sans ma barbe / Manuel de style pour mec barbu", les auteurs nous livrent (non sans humour) un véritable panorama du mec barbu d’aujourd’hui. Et oui, en 2016, il n’existe pas UN hipster mais belet bien DES hipsters. Même si "la barbe ne fait pas l’homme", découvrez  à quel mouvement vous appartenez selon votre style de barbe.

Rasé de très près : la barbe, très peu pour vous. Vos meilleurs amis sont votre rasoir et votre pince à épiler. Vous avez une collection de tee-shirt col V et vous a-do-rez les ceintures à grosse boucle. Pas de doute, vous êtes un métrosexuel.
L’icône : Cristiano Ronaldo.

Barbe de trois jours savamment étudiée : si vous l’associez à une tenue élégante mais informelle, une apparence soignée (l’air de rien), et que vous avez la main lourde sur le parfum alors il semblerait que vous rentriez  dans la catégorie "übersexuel".
L’icône : George Clooney.

Barbe touffue et négligée : accessoirisée à l’aide d’une chemise de bûcheron, elle vous donnera un accès direct à la catégorie "lumbersexuel".
L’icône : Chuck Norris.

Barbe longue, parfaitement entretenue, c’est le point primordial de votre look : vous êtes un "barbosexuel" (terme totalement inventé par les auteurs).
Les icônes : Ricki Hall, Billy Huxley ou encore Christian Göran.

Les étapes clés pour une barbe parfaite

Si - malgré les prédictions beauté du Télégraph - vous restez persuadé que la barbe a encore de beaux jours devant elle, veillez à bien l’entretenir. Qu’on se le dise, il n’y a rien de pire qu’une barbe mal entretenue et irrégulière (dans laquelle on a peur de découvrir un objet caché ou les restes de la veille).

Tout comme un soin du visage, il y a différentes étapes à respecter. Veillez d’abord à nettoyer correctement votre barbe à l’aide d’un savon purifiant, puis hydratez votre peau. Recouverte par votre barbe votre peau se fait discrète, et pourtant : elle a besoin elle aussi d’être chouchoutée. Misez ainsi sur un baume hydratant.  Enfin, de temps en temps, procédez à un rasage afin de garder une barbe harmonieuse et disciplinée.

Que vous soyez métrosexuel, übersexuel, lumbersexuel ou encore "barbosexuel", gardez en tête deux mots d’ordre : patience & soin. Une belle barbe, ça se mérite ! 

more # Beauty

Vous aimerez aussi

Plus d' articles