Instagram @frenchyogagirl

Instagram @frenchyogagirl

Mythe #1 : Il faut être souple pour faire du yoga

French Yoga Girl revient sur l'idée préconçue selon laquelle "il faut être souple pour faire du yoga".

French Yoga Girl

Après 5 années en tant que Juriste d'Affaires, Sandrine quitte tout pour devenir professeur de Yoga. Depuis 2 ans, elle enseigne le Strala Yoga, un yoga dynamique et révolutionnaire créé par la Papesse New Yorkaise du Yoga: Tara Stiles. Véritable influenceuse, elle est désormais connue sous le nom de French Yoga Girl.

Cette idée préconçue revient beaucoup trop souvent et mérite donc d’être éclaircie.

Le yoga permet de devenir souple et ne demande pas au pratiquant d’être souple de prime abord.

Pour beaucoup, la notion de plaisir dans l’effort disparaît complètement lorsque le temps est venu de s’étirer. Et nombreux sont ceux qui hésitent à se mettre au yoga parce qu'ils pensent ne pas être assez souples. 

Et pourtant, en yoga, l’astuce est simple : il faut respirer.

On constate de manière générale qu'en matière de souplesse, nous sommes souvent limités par notre souffle. C'est pourquoi il est nécessaire d'expirer par le nez.

Les avantages de l’expiration dans votre quête de la souplesse

- L’expiration permet la détente et la détente assouplit

L’expiration favorise physiologiquement le calme et le relâchement. C’est ce relâchement progressif qui permet de s’assouplir.

- L’expiration apaise l’inconfort

Respirer, et surtout expirer, permet de se relaxer quand la sensation de l’étirement devient trop intense. Par l’expiration, l’inconfort que l’on peut ressentir dans les poses de yoga disparaît peu à peu.

- L’expiration permet d’éviter de forcer et donc de se crisper

En tirant trop sur les muscles, on force le corps à s’étirer, et par conséquent le corps se tend. Le corps résiste. On crée l’effet inverse à l’effet recherché. L’expiration permet le relâchement musculaire et empêche justement le corps de se crisper.

- L’expiration permet d’éviter de se blesser

Lorsque l'on bloque sa respiration (sans avoir conscience), cela veut généralement dire que l’on force trop. Ce qui peut mener à des inconforts persistants, voire à des blessures. La respiration est donc gardienne du bien-être.

Comment commencer ?

Il est nécessaire de commencer à s’étirer en douceur, et de commencer à pratiquer certaines poses de yoga faciles, à la fois dynamiques et douces.

Gardez à l’esprit que le chemin vers la souplesse ne doit pas être désagréable et surtout pas douloureux. Si vous débutez le yoga, commencez votre pratique avec des poses agréables, qui vous font du bien et vous procurent un sentiment de bien-être.

Puis, progressivement, quand vous le sentirez, vous pourrez essayer des poses dites "intermédiaires".

Allez-y progressivement, essayez d’être à l’écoute de votre corps, et soyez patients.

Vous aimerez aussi

Plus d' articles