© iStock

© iStock

S'entraîner comme un athlète : la nouvelle tendance fitness

Après le HIIT, place au HEAT !

En 2016, tout le monde ne jurait que par le HIIT (entraînement fractionné de haute intensité), une méthode d’entraînement visant à améliorer à la fois ses capacités cardiovasculaires et musculaires. Une pratique plutôt réservée aux personnes ayant une bonne condition physique et cherchant à repousser leurs limites. En 2017, le terme de HEAT (High Energy Athletic Training) a fait son apparition et s'est d'ores et déjà imposé comme l'une des nouvelles tendances fitness à essayer d'urgence. Mais alors, quelle différence avec son prédécesseur ?

HEAT : le sport pour se forger un mental d’athlète

Pour détrôner le HIIT, le HEAT a décidé de mettre l'accent non plus seulement sur le côté physique, mais aussi sur le mental. Puisque les deux sont indissociables dans l'activité sportive, cette nouvelle pratique s'organise autour de 3 phases (échauffement cardiovasculaire, renforcement musculaire et travail de vitesse), destinées à stimuler la partie neuronale du cerveau, aux commandes des mouvements de nos muscles.

Les participants sont donc amenés à s'entraîner de la même manière qu'un athlète, en augmentant l'intensité de l'entraînement au fur et à mesure du cours afin de développer leur ténacité mentale. Résistance, endurance, force et puissance : les exercices sont orientés autour d'un travail d'équipe, où l'entraide et la bonne ambiance encouragent à se dépasser encore davantage. C'est prouvé : s'entraîner groupé pousse à donner son maximum.

Muscler son physique et son mental pour devenir un meilleur sportif et une meilleure personne : la promesse du HEAT est plus que séduisante. On a hâte que cette pratique débarque en France !

Vous aimerez aussi

Plus d' articles