© Cyril Masson / Studio White

© Cyril Masson / Studio White

Soutien-gorge de sport : gardez le contrôle et évitez le hors-jeu

Découvrez les 5 règles d'or pour choisir le soutien-gorge de sport parfait.

Fragile, votre poitrine exige un véritable maintien lors de vos entrainements. Pour trouver le meilleur partenaire, suivez le guide !

5 règles pour éviter le carton rouge

- Choisissez un soutien-gorge qui maintient chaque sein séparément : il soutiendra mieux votre poitrine et amortira les différents rebonds.

- Préférez un soutien-gorge dont la taille est en tour de poitrine et bonnet (ex : 90C), plutôt qu’un soutien-gorge à la taille universelle (S-M-L), beaucoup moins bien ajusté.

- Ne négligez pas le choix des tissus. Les tissus "Cool Max" ou "Double Dry" réguleront la transpiration et éviteront les irritations.

- Prenez en considération le niveau de maintien dont vous avez besoin. Si vous avez un doute, choisissez toujours le soutien-gorge au maintien le plus fort. N’oubliez pas que votre soutien-gorge protège les fibres de vos seins et leur élasticité, souvent mises à rude épreuve dans les activités sportives.

- Avant d’acheter un soutien-gorge faites-lui passer un mini "crash test". Sautez, penchez-vous, levez les bras… assurez-vous qu’il s’ajuste bien et reste en place. Ce n’est pas parce qu’il a l’air bien en cabine qu’il convient à votre poitrine. En un mot, ne vous fiez pas à l’étiquette, misez avant tout sur votre confort.

3 idées reçues qui mettent votre poitrine à rude épreuve :

"J’ai des petits seins, je n’ai donc pas vraiment besoin de soutien-gorge de sport.": Peu importe la taille de votre poitrine, les mouvements et rebonds excessifs liés à une activité sportive peuvent créer de l’inconfort.

"Mon soutien-gorge de tous les jours m’apporte un soutien suffisant pour mes entrainements.": Les soutiens-gorges classiques sont conçus pour maintenir la poitrine vers le haut. Ils n’apportent pas assez de maintien en cas de rebonds répétés.

"Superposer deux soutiens-gorges m’offre un double support.": Un seul soutien-gorge suffit si vous choisissez le bon. Ne faites pas comme les 80% de femmes qui portent la mauvaise taille, prenez vos mesures et le temps d’essayer correctement votre partenaire d’entrainement : votre soutien-gorge de sport.

Vous aimerez aussi

Plus d' articles